•  

    A LA DERIVE...

     

    À la dérive

    A LA DERIVE...

     

     

    Ne nous laissons pas aller à la dérive !

    Décidons de prendre "MAINTENANT" notre vie en main !

    Aujourd'hui décidons d'avoir un but, un idéal, une raison, et organiser notre vie autour de ce but,

    de cet idéal, et de cette raison.

    N’ayons pas peur de passer à l’action !

    Faisons ce que nous devons faire ! Alors seulement la force

    nous viendra au fur et à mesure que nous en aurons besoin..

    Nous devons agir aujourd'hui, car nous ne pourrons qu'avoir de bonnes intentions pour demain !

     

    A LA DERIVE...

     

    A LA DERIVE...

     

     

     


    2 commentaires
  • Peintures

     

     

    Je vous invite à découvrir l'univers onirique de cet artiste talentueux qu'est Christian Shloe.

    C’est spécial, mais des peintures  agréables à regarder

     

    La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie est une peinture qui se sent au lieu de se voir.

    Léonard de Vinci

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    29 commentaires
  •  

    Gaspiller notre temps

     

     

     

    Nous nous plaignons souvent de gaspiller notre temps, de le perdre,

    de ne pas en avoir assez.

    Une personne devrait pouvoir rester une ou deux heures à attendre un train, sans s'énerver, seule, sans rien faire, sans même lire et ne pas

    s'ennuyer. La vie devient plus agréable une fois que l'on a développé l'habitude de se perdre dans ses pensées, don précieux qui apporte

    une grande joie. Une des façons les plus efficaces de profiter

    de chaque instant est de se prendre en charge.

    Essayer de faire autant que possible par vous-même.

    Les gens sont souvent tristes ou déprimés parce qu'ils n'ont rien à faire. Chaque matin, pensez à remercier cette journée qui commence.

    Il importe peu qu'elle soit belle ou non.

    Ce qui compte, c'est ce que vous en ferez !

     

     

     

     

     

    GASPILLER...

     

     

     


    27 commentaires
  • En quête d'inspiration

     

     

    Souvent, nous sommes en quête d’inspiration.

    Il y a cette petite chose qui nous manque à tous, une chose peut-être inutile voire stupide, mais pour autant que nous souhaitons énormément. Nous ne savons pas ce que c’est, nous savons juste que c’est vitale

    et que cela nous déprime de ne pas savoir ce dont nous avons besoin.

    Cela nous rend triste et nous emprisonne dans d’interminables questions au sujet de notre existence.

    Le plus terrible là-dedans, c’est que nous n’avons personne à accuser,

    à part nous-mêmes.

    M.W. Parvedy-Navin

     


    25 commentaires
  • Citations...

     

    Citations

    Citations...

     

    La tristesse fait partie de l’existence. Le bonheur est une lutte de tous les instants et il ne tient qu’à nous de regarder le verre à moitié plein plutôt que celui à moitié vide.

    Jaycee Dugard

     

    C'est curieux, comme ce sont les petits gestes qui tracent les plus grands sillons dans nos cœurs.

    Samantha Bailly

    Citations...

     

    Il faut juste vivre, prendre les choses comme elles viennent. Le bonheur n'est pas un projet. Sois en conscient. Vis, et ne t'encombre pas l'esprit de questions inutiles.

    Cyril Massarotto

     

    À toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi.

    Gilles Legardinier

    Citations...

     

    Ce sont toujours les femmes qui décident. Et les plus futées savent parfaitement nous amener à décider ce qui leur plaît, sans même que nous nous en doutions.

    Maurice Denuzière 

     

    Le seul alchimiste capable de tout changer en or est l'amour.

    L'unique sortilège contre la mort, la vieillesse, la vie routinière,

    c'est l'amour.

    Anaïs Nin

    Citations...

     

     

     

    Citations...

     

    Citations...

     

    Citations...

     

    Citations...

     

    Citations...

     


    33 commentaires
  •  

    Tous les êtres

     

     

    Tous les êtres sont en partie imaginaires.

    À peine rencontrés, on les habille de nos illusions, de nos attentes,

    de nos fantasmes, de nos angoisses. On les façonne pour qu’ils nous conviennent le mieux possible, qu’ils se juxtaposent à nos désirs,

    nos haines ou nos peurs, à nos besoins conscients ou pas.

    Et inversement, on se déguise aussi pour plaire, pour ressembler à l’image idéale de ce qu’on voudrait être. Ou à ce qu’on imagine des attentes

    de l’autre. Les jeux de séduction sont de jolis mensonges qui se tissent presque seuls, et le jour où les idéaux réciproques sont déçus, on est rarement capable de s’accepter déshabillés de nos rêves, nus et crus.

    Nicole Jamet

     


    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique